Rejoignez-nous : Recherchez :

Archive pour janvier, 2017

FEDEFORMA/ 23 juin 2017 / Session de DPC médical : quelle prise en charge du psychotraumatisme dans les centres de santé en 2017 ?

Les équipes pluri-professionnelles de soins primaires en centres de santé agissent quotidiennement au plus près de tous les citoyens et citoyennes afin de maintenir et d’améliorer leur état de santé somatique et psychique. Tout au long de son existence, chaque personne peut être exposée à des évènements traumatisants, qu’il s’agisse d’agression individuelle violente, notamment sexuelle, d’accident de la voie publique, de catastrophe naturelle… Aussi, l’actualité récente nous rappelle régulièrement combien les individus peuvent être exposés en masse à des situations de traumatisme collectif sans parler des mouvements migratoires sans précédents observés ces derniers mois par des personnes fuyant la guerre et ou la torture.

Lors de ces évènements traumatisants, la personne est confrontée brutalement à une situation de menace d’anéantissement pour lui-même, ses proches ou pour autrui. Il est envahi par un sentiment de frayeur, d’horreur et d’impuissance. La sidération ou parfois l’agitation, laissent place ensuite au vide, aux ruminations anxieuses, à l’hypervigilance,  autant de difficultés que l’individu pourra rencontrer dans son quotidien selon ses capacités adaptatives mais aussi de sa prise en charge initiale. En effet, l’évolution du psycho traumatisme est variable avec d’autant moins de troubles psychiques chronicisés et invalidants que l’individu aura été pris en charge précocement par des professionnels de santé formés au psychotraumatisme.

La prise en charge initiale psychologique des évènements traumatisants de grande ampleur est aujourd’hui bien organisée par l’intervention précoce sur site des Cellules d’Urgence Médico Psychologique (CUMP), déclenchées par le SAMU. Cependant, les victimes plus éloignées de ces évènements, pour lesquels le traumatisme raisonne pourtant violemment, ou encore les traumatismes individuels récents ou plus anciens ne sont pas directement concernés par ce dispositif.  Parfois, la présentation des troubles psychiques peut également revêtir l’aspect de plaintes multiples d’ordre psychosomatique. D’autre fois, les motifs de consultations sont plutôt d’ordre administratif (certificat médical initial, arrêt maladie, etc…).

Les équipes pluri-professionnelles des centres de santé, infirmières et médecins généralistes, acteurs du premiers recours, sont directement accessibles par tous, notamment lorsqu’un évènement potentiellement psychotraumatisant a été subi. Comment repérer ces situations liées à un psychotraumatisme récent ou ancien? Quelle prise en charge initiale proposer aux patients victimes de psychotraumatisme afin de ne pas laisser s’installer et évoluer un psychotraumatisme sans prise en charge adaptée?

La prise en charge initiale du psychotraumatisme n’est que trop peu abordée dans la formation initiale des soignants alors qu’elle détermine pourtant l’évolution ultérieure de celui-ci. C’est la raison pour laquelle, la FNFCEPPCS ou Fédéforma (organisme de formation des professionnels en centre de santé agréé DPC) organise cette année une formation à la prise en charge initiale du psychotraumatisme pour les médecins généralistes des centres de santé. A cette occasion, nous aurons la chance d’accueillir un expert de grande qualité, le Pr Thierry BAUBET, chef du service de psychiatrie et de psychopathologie de l’hôpital Avicenne APHP (93). Le Pr Thierry BAUBET est un spécialiste du psychotraumatisme, responsable de la CUMP 93 et réalise une consultation hebdomadaire dédiée aux psychotraumatismes et à la psychiatrie transculturelle. Le programme complet de cette journée de formation est disponible sur le site fedeforma.org, rubrique « Nos formations », « Formation médicale ».

 

En 2017, pour que dans tous les centres de santé, un médecin généraliste soit formé à la prise en charge initiale des psychotraumatismes, donnons-nous rendez-vous le vendredi 23 juin 2017 pour une formation DPC intégralement indemnisée!  Nous vous attendons très nombreux pour relever ce défi ! Inscrivez-vous maintenant sur mondpc.fr (formation n° 23681700013, session 1).

Détail action : https://www.agencedpc.fr/formations-dpc-rechercher-un-dpc

L’USMCS et huit autres organisations actrices des soins primaires créent la Fédération des Soins Primaires

 

L’ANSFL, l’association Asalée, la FFMPS, la FNCS, MG France, le Sniil, l’UNAP-SNP, l’USMCS, l’USPO, tous acteurs des soins primaires, créent la Fédération des Soins Primaires (FSP) pour mieux coordonner les acteurs de santé de proximité autour de leur patientèle, mieux participer à la prévention, à l’amélioration et à la protection de l’état de santé de la population, et ainsi contribuer à la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé.

Fédération des soins primaires, présentation. Cliquez ci dessous.

Fédération-des-Soins-Primaires-Présentation (1)

 

 

 

 

 

Show Buttons
Hide Buttons
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com