Rejoignez-nous : Recherchez :

L’avenir des centres de santé toujours en suspens

 

Le 54ème congrès national des centres de santé s’est terminé sur un double constat partagé par tous les congressistes et tous les représentants de l’Etat, de la CNAMTS et des associations d’usagers présents :

1. Le centre de santé est un modèle d’organisation des soins ambulatoires plus que jamais d’avenir. Il a une place de choix à tenir dans un système de santé refondé, basé sur une organisation territoriale de l’offre de santé articulant efficacement secteur ambulatoire et hôpital. Il est d’évidence aujourd’hui la structure la plus pertinente d’accueil et d’accompagnement des usagers dans leur parcours de santé et dans un cadre de service public garanti par la loi, au service de tous les publics : accès aux droits, prévention, soins et accompagnement social.

Le temps de la vigilance, des négociations, le temps des centres de santé ?

Après la séquence des municipales et le remaniement ministériel, après l’annonce de la mise en œuvre du pacte de « responsabilité », quelles sont les perspectives pour la santé, pour la protection sociale, pour les centres de santé ?

Alternances municipales … et renforcement de l’austérité

Tout d’abord, examinons les résultats des municipales. Nombreuses sont les communes gérant un centre de santé qui ont changé de majorité. Nous en appelons à la responsabilité des nouveaux élus quelleque soit leur appartenance politique : le centre de santé garantit une offre de soins de proximité pour tous et est un outil d’intégration sociale incomparable. C’est aujourd’hui le meilleur rempart contre la désertification médicale. Aussi, l’Union Syndicale des Médecins de Centres de Santé appelle à la vigilance les professionnels de santé, les personnels des centres, les usagers, les citoyens. Elle sera très attentive au devenir des centres de santé que leurs nouveaux gestionnaires seraient tentés de démanteler par inconscience, par irresponsabilité ou par dogmatisme. Et elle interviendra partout où des menaces apparaitront, pour convaincre d’abord, pour lutter s’il le faut.

Stratégie Nationale de Santé ou sauve qui peut la Santé (et les centres de santé) ?

Que sera cette nouvelle année pour les centres de santé ? Apportera t elle enfin les réponses que nous attendons tous, par exemple : le financement pérenne et suffisant des missions sociales des centres et de l’exercice coordonné de leurs équipes ; la reconnaissance du statut salarié des médecins maitres de stages universitaires des centres de santé, indispensable pour généraliser dans toutes les structures la formation médicale initiale des étudiants en médecine ; le soutien logistique et financier des institutions et en particulier des ARS aux projets de création de centres de santé, au moins au même niveau que pour les maisons de santé libérales… ?

Rapport IGAS et 53 ème Congrès National des Centres de Santé : les centres de santé, en avant toute !

Rapport IGAS et Congrès National des Centres de Santé : les centres de santé, en avant toute !

Cher amis, Sans oublier que le contexte économique et social est particulièrement inquiétant à l’aube de cette rentrée, notons que quelques lueurs d’espoir semblent poindre pour les centres de santé, pour leurs équipes et pour leurs usagers … En effet, le rapport de l’Inspection Générale des Affaires Sociales sur les centres de santé * est enfin paru, en plein cœur de l’été, mi juillet.

Demandes de soins non programmés et services d’urgences, le cas du projet de nouvel Hôtel-Dieu à Paris. Dr Alain Beaupin

Roselyne Bachelot est entrée dans l’histoire pour sa gestion de la grippe en 2009 et ses fameux vaccinodromes. Le projet de consultodrome de l’Hôtel-Dieu hissera-t-il Marisol Touraine et Claude Evin au niveau de notoriété de Roselyne Bachelot ? Telle est la question que nous nous proposons de discuter. ….La suite de l’article ci dessous en pdf. Téléchargez PDSA-et-urgences-ABeaupin
Show Buttons
Hide Buttons
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com